Conseil communal / Dossiers aqualiens / Mes propositions / News

Lutter contre le sexisme dans l’espace public à Aywaille

Le sexisme est une attitude discriminatoire fondée sur le sexe, ou, par extension sur le genre de la personne.

Le sexisme est lié aux préjugés et au concept de stéréotype et de rôle de genre, pouvant comprendre la croyance qu’un sexe ou qu’un genre serait intrinsèquement supérieur à l’autre.

Chaque jour, ce sont des dizaines de femmes principalement et des hommes aussi qui sont victimes de sexisme.

Sexisme à ne pas confondre avec la drague, l’un étant malveillant et méchant et l’autre étant plutôt bienveillant et gentil, c’est fondamentalement différent.

L’Institut pour l’égalité entre les Femmes et les Hommes relève que 9 femmes sur 10 avouent avoir déjà été victime de sexisme avec seulement 200 signalements en moyenne par an.

Le sexisme, c’est malheureusement souvent la première étape avant de futures violences intrafamiliales, des violences qui sont aussi en augmentation dans la zone de police SECOVA, de 299 plaintes en 2019, on augmente à 384 plaintes en 2020.

Depuis 2014, le sexisme est puni par la loi, une loi trop souvent méconnue de la population.

En 2020, Liège a réalisé un test et mis en place une unité spéciale afin de lutter contre le sexisme, des agents de polices féminins et masculins formés au sexisme, les uns en civil, les autres en uniforme circulant dans les rues de Liège.

Une méthode privilégiant la sensibilisation, sur 26 interpellations, seuls 16 PVs ont été rédigés et 10 rappels à la loi ont été effectués. Il ne s’agit donc pas de faire de la provocation ni de l’excès de zèle mais bien de rappeler et d’imposer un cadre à ne pas dépasser.

Il est important que chacun puisse se sentir libre de circuler dans nos rues, parcs et forêts.

Affirmer que nous luttons contre le sexisme, c’est envoyer un message clair à la population, un message qui traduit le fait que nous travaillons à une société qui respecte, une société inclusive, une société dans laquelle chacun a sa place.

Dans le domaine du sport, Aywaille a souvent affirmer ces mêmes objectifs que ce soit en matière de fair-play ou de Handy sport, poursuivons et élargissons !

Lutter contre le sexisme et l’affirmer haut et fort, c’est définir un cadre, c’est rappeler que NON tout n’est pas permis dans notre commune.

Lutter contre le sexisme, c’est surtout porter une oreille attentive à toutes les victimes, c’est parce qu’elles se sentiront soutenues et écoutées qu’elles oseront déposer plainte par exemple.

Ce soir, nous espérons vivement que l’ensemble du conseil et du collège communal prendra la mesure de l’enjeu de société qui nous occupe.

Je vous l’accorde, il y en a d’autres tout aussi importants, il s’agit ici d’un premier pas, d’un enjeu qui ne doit pas faire l’objet d’un combat majorité/opposition, ou de groupes politiques différents, nous devons faire corps, nous devons affirmer d’une seule voix notre volonté pour une société plus juste et moins discriminante.

Il serait évidemment plus simple de rester dans le déni et dire « tout va bien madame la marquise », le sexisme n’existe pas chez nous mais ce serait une véritable occasion manquée.

Les victimes de sexismes méritent mieux, ce sont des hommes et des femmes souvent plus fragiles, peu armés pour se défendre, les ignorer reviendrait à les exclure de notre société.

Conseil communal du 25 février 2021

Réjouie d’une belle discussion ce soir lors du conseil communal d’Aywaille! Nous avons déposé une proposition au conseil communal visant à lutter contre le sexisme, notamment à l’image de ce qui se fait à Liège. Je me réjouis de l’engouement général autour de cette question de société importante, la motion en tant que telle n’a pas été votée mais reportée car elle sera portée par le bourgmestre au prochain collège de police dans le courant du mois de mars, le conseil communal affirme unanimement son soutien également au niveau du conseil de police et dans les 4 à 6 semaines nous tiendrons une commission de travail spécifique au sexisme afin de revenir avec des propositions plus larges et un véritable plan d’actions pour compléter la proposition.

C’est une des premières fois qu’une de nos propositions reçoit un tel soutien et un engagement ferme et cela fait du bien de voir que des sujets aussi importants dépassent les clivages politiques. Il était important de le souligner et je n’ai pas hésité à le dire lors du conseil!

On continue! Pour notre groupe Aywaille Demain, lutter contre le sexisme et toute forme de discrimination, c’est Commune Évidence!

Vous avez des propositions? Des idées? Des témoignages ? N’hésitez pas à me contacter!

#StopSexisme#avecvous

N’hésitez pas à me contacter.

[contact-form-7 id=”37″ title=”Me contacter”]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d