Conseil communal / Interpellations et positions / Mes propositions / News

Perte de moral généralisée…

Lors de la commission affaires sociales de fin juin à #aywaille, avec le groupe Aywaille Demain, j’ai déjà tiré la sonnette d’alarme et attiré l’attention de l’échevin en charge du plan de cohésion sociale et du président du CPAS sur la question de la santé mentale.

Bien en amont de la période d’éventuelles vacances, les semaines de confinement, la solitude, le repli sur soi, l’ambiance anxiogène, le syndrome de la cabane, autant d’exemples et de situations vécues par nos citoyens qui méritent toute notre attention.

J’avais également insisté sur l’importance de mettre en place des actions qui vont à la rencontre des citoyens, et non pas se contenter de faire venir les citoyens à des événements, nombreux sont ceux qui ne sont pas et qui ne souhaitent pas retourner dans manifestations publiques, dans des groupes de parole et autres. Je relancerai le débat lors du prochain conseil communal fin septembre.

Aujourd’hui, à l’aube de la rentrée, la bouffée d’oxygène tant attendue n’a pas été vécue, les mesures de distanciation sociale, d’organisation d’événements festifs ou de détente, l’absence d’événements culturels, et aussi, la mauvais temps ( indépendant de la covid-19 mais non négligeable) ajoutent de la lourdeur, de l’anxiété, du pessimisme à cette situation vécue depuis mars.

L’humain doit rester au cœur de nos préoccupations quotidiennes, prenez soin de vous et des autres, c’est soudés que nous y arriverons, c’est en respectant les gestes barrières que nous nous respectons et que nous respectons les autres.

Courage! On reste optimistes.

#avecvous

Article la DH

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d